Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le laboratoire - Biologie du Développement de Villefranche sur mer
Unité Mixte de Recherche CNRS 7009

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS
| read this article in English

Unité Mixte de Recherche UMR7009

 

UMR7009 CNRS/UPMC Laboratoire de Biologie du Développement de Villefranche sur mer
Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer
Quai de la Darse, 06234 Villefranche-sur-Mer Cedex, France
Téléphone : +33 (0)4 93 76 37 70  +33 (0)4 93 76 37 79
Télécopie : +33 (0)4 93 76 37 92

 

Dans cette page

Activités de recherche

Culture d'organismes et d'embryons d’espèces modèles traditionnels et de nouveaux modèles marins.

 

Travaux ponctuels sur  d’autres espèces, en exploitant la diversité unique de la Rade de Villefranche

 

Identification  de nouveaux  acteurs moléculaires du développement précoce  

 

Etudes fonctionnelles des régulateurs de gamétogenèse d’embryogenèse et de régénération ; Elaboration des réseaux de régulation géniques.

 

Génération et analyses de séquences génomiques et trénscriptomiques pour nos modèles marins principaux : l’oursin Paracentrotus  lividus;  l’ascidie Phallusia mamilata ; la méduse Clytia hemisphaerica, l'ascidie coloniale Botryllus schlosserii

 

Imagerie in vivo des processus cellulaires du développement  e (microscopie confocale et vidéomicroscopie, vidéo rapide, analyse d'images).

 

Visualisation et localisation des structures cellulaires et macromoléculaires (microscopie électronique, cryodécapage, immunolocalisations, hybridations in situs)

Mots-clés

embryons marins, determinants embryonnaires, réseau de régulation génique, division cellulaire asymetrique

Equipes et thématiques de recherche

« Déterminants Maternels » (responsable : Evelyn Houliston)

Cette équipe s'intéresse aux "déterminants"  localisés dans les oeufs : leur nature, leur fonction et les mécanismes cellulaires responsables de leur répartition différentielle au sein de la cellule et dans l’embryon.

L’espèce  principale de travail  est la petite méduse Clytia hemisphaerica, un nouveau modèle expérimental développé au laboratoire. L'amphibien Xenopus laevis est également utilisé, pour des études comparatives.

 

« Mécanismes de spécification et voies de signalisations chez l'oursin  (responsable : Thierry Lepage)

Le but de cette équipe est de mieux comprendre le rôle des voies de signalisation et des interactions cellulaires au cours du développement  précoce.  Elle étudie plus particulièrement les questions suivantes:

- La  formation des axes embryonnaires (axes animal végétatif , dorso-ventral , gauche-droite)

- La  formation et la régionalisation des  feuillets embryonnaires  (mésoderme et endoderme)

- Les processus morphogénétiques de la gastrulation (migration du mésoderme, gastrulation)

Cette équipe utilise principalement l'oursin  Paracentrotus lividus, mais également le poisson zèbre .

 

« Régionalisation et morphogenèse de l'embryon d'oursin (responsable : Jenifer Croce)

 Cette  équipe étudie les mécanismes moléculaires et cellulaires contrôlant la spécification et la morphogenèse des lignées cellulaires végétatives de l'embryon d'oursin Paracentrotus lividus, l'endoderme et le mésoderme.

Elle s'attache plus particulièrement à identifier la nature des voies de signalisation (Notch, Wnt, VEGF, etc…) et facteurs de transcription (Brachyury, FoxA, GataE, SoxC, etc…) qui régulent ces processus embryonnaires. Notre but final est d'établir un modèle à 4 dimensions incluant données moléculaires et événements cellulaires impliqués dans ces mécanismes.

 

Fécondation et contrôle du cycle méiotique  (responsable : Alex McDougall)

    Cette équipe poursuit actuellement deux volets de recherche :

1) La régulation du cycle cellulaire au cours de la maturation méiotique des ovocytes et la ségrégation des chromosome lors des cycles de division méiotique. 

2) La génération des oscillations calciques dans l’oeuf induites par l’entrée du spermatozoïde.  

Ses principaux modèles de travail sont les ascidies Ciona intestinalis et Phallusia mammilata

 

Equipe BioMarCell : Fécondation et polarisation des embryons d'invertébrés  marins Nouvelle fenêtre(responsable : Christian Sardet)

Cette équipe s’intéresse aux mécanismes responsables de la polarisation cellulaire et du développement embryonnaire précoce chez les ascidies. Ses recherches actuelles portent sur les mécanismes impliqués dans

-1) L’acquisition de la polarité primaire de l’ovocyte pendant la maturation méiotique.

-2) La polarisation du zygote après fécondation et ses conséquences sur la mise en place des axes du têtard.

-3) La répartition polarisée du cytosquelette, d’organites et d’ARNm corticaux et la régulation de leur traduction.

-4) Les patrons de divisions cellulaires asymétriques au pôle postérieur impliqués dans l’établissement des lignées germinales et musculaires.

 

« Spécification des précurseurs embryonnaires (Hitoyoshi Yasuo)

Une des questions fondamentales en biologie du développement est de savoir comment une cellule œuf peut générer une grande variété de types cellulaires différents au cours du processus d'embryogenèse. Plus précisément, nous essayons de comprendre comment les cellules reçoivent et intègrent les informations issues de leur environnement pour expliquer comment une cellule mère peut donner naissance à deux cellules filles avec un destin cellulaire différent. Pour répondre à ces questions, nous utilisons l’embryon d’ascidie Ciona intestinalis comme modèle d’étude du développement précoce.

 

 

« Régénération et pluripotence » (Tiozzo Stefano)

Projets en cours

 

ANR – Equipe  Lepage : Dissection of the dorsal-ventral Gene regulatory Network in the sea urchin embryo. (acronyme : DVNETWORK), 01/01/2009 au 31/12/2012 (48 mois)

 

ANR - Equipe MacDougall (Collaboration avec M-H Verlhac, UMPC UMR 7022 responsable) : A proteomic approach of meiotic divisions of oocytes (acronyme  MetaOneProteome), 01/01/2009 au 31/12/2012 (48 mois)

 

ANR - Equipe Yasuo : Dissection of developmental processes leading to the chrodate body plan (acronyme : ChordateForm), automne 2009 (48 mois)

 

ANR - Equipe Houliston (Collaboration avec M  Manuel, UMPC, UMR7138, responsable). L’origine des processus fondamentaux du développement animal : approche évo-dévo sur les modèles émergents Clytia hemisphaerica (cnidaire) et Pleurobrachia pileus (cténaire) (acronyme : DiploDevo), automne 2009 (36 mois)

 

ARC  équipe Lepage : Rôles du répresseur transcriptionnel Yan/Tel6 et de son modulateur Mae dans le contrôle de la transition épithélium mésenchyme et l’établissement de la polarité dorso-ventrale. 08/01/2008 (24 mois)

 

ARC  équipe Sardet-ARN et protéines corticales : rôles dans la polarisation et la différenciation cellulaire. 08/01/2008 (24 mois)  

 

ARC équipe Yasuo-  Les divisions cellulaires asymétriques comme mécanisme de génération de diversité cellulaire au cours de l’embryogenèse des chordés. 11/12/2008 (24 mois)

 

ARC- équipe Houliston (resp. T. Momose)  Rôles et interactions des voies Wnt/Fz canoniques dans le développement embryonnaire. 11/12/2008 (24 mois

Emergence-UPMC – Equipe Gache (resp. J. Croce) Dynamique des réseaux de gènes régulateurs du développement embryonnaire : spécification de l’endoderme et du mésoderme chez l’embryon d’oursin. 01/03/2010 (24 mois)

Avancées scientifiques, résultats marquants

Thierry Lepage,* Directeur de recherche CNRS dans notre UMR,  s'est vu attribuer le Prix Tregouboff par l'Académie des sciences en 2009: Ce Prix quadriennal récompense ses récentes découvertes sur les mécanismes de spécification des axes embryonnaires chez l'oursin.

 

Clare Hudson, Chargée de Recherche dans notre UMR, a reçu le 15 septembre 2009 la médaille de bronze du CNRS pour son travail sur les larves d'ascidies des mécanismes fondamentaux qui régulent le développement embryonnaire. (voir : http://www.webtimemedias.com/webtimemedias/wtm_article53337.fr.htmNouvelle fenêtre)

Ecoles doctorales

ED 85 Biologie et Pharmacologie Moléculaires (UNSA)

ED 223 Complexité du vivant (UPMC)

ED 392 Diversité du Vivant (UPMC)

Partenariats scientifiques
Locaux

Locaux


 

La plate forme ImarioNiceNouvelle fenêtre est une entité en cour de labellisation « Ibisa », les équipements sont distribués sur deux plateaux techniques situés à Nice Varose et à Villefranche/mer. Elle offre à ses utilisateurs, l’accès aux techniques d’observations suivantes :


Microscopie non-linéaire.Nouvelle fenêtre
    La microscopie multi-photon : technique de microscopie de fluorescence qui permet d’imager des échantillons tridimentionnellement avec une profondeur d’illumination de plus de 500um),
    Microchirurgie laser : permet de détruire de manière extrêmement contrôlée un objet biologique (résolution inférieure au micron) et d'observer la réaction de l’échantillon à cette ablation
    Génération de Seconde Harmonique : technique de contraste spécifique de certaines molécules avec une organisation très structurée (fibres de collagène, myosine sarcomérique,…)

Microscopie confocale à balayage laser.Nouvelle fenêtre
Microscopie photonique offrant la possibilité d'accéder à l'information tri-dimensionnelle en fluorescence, d'un échantillon microscopique. Possibilités de mettre en oeuvre différentes techniques de photo-manipulation (FRET, FRAP, Photo activation décageage...)

Vidéomicroscopie à champ largeNouvelle fenêtre
Permet l'étude de la dynamique cellulaire. Cette technique permet notamment d'observer en images par image à des vitesses d'observation élevées (dépendant du signal de l'échantillon)

Microscopie de déconvolutionNouvelle fenêtre

Technique d'imagerie utilisant des techniques d'analyse d'images afin de faire du Z-sectionning à partir d'images de videomicroscopie.

Microscopie ratiométriqueNouvelle fenêtre

Par épifluorescence.

Stations de post traitementNouvelle fenêtre

Afin de mettre en accès aux utilisateurs des outils d'analyse d'images

Nationaux

 

Nationaux


Avec le Génoscope /IBISA  pour les projets  de séquençage sur nos principales espèces modèles :

Clytia hemisphaerica : Séquencage du génome complète

Phallusia mammilata : Séquencage du transcriptome

Paracentrotus lividus: Séquencage du transcriptome et de l’ADN génomique

Principales publications

Pour la liste complète, voir la base de données du laboratoireNouvelle fenêtre

Coordonnées
Coordonnées
Directeur
Houliston Evelyn
+33 (0)4 93 76 3983
Adresse physique
Observatoire Océanologique de Villefranche
Quai de la Darse
BP 48 6235
Villefranche-sur-Mer Cedex

Courriel du laboratoire
Site web
http://www.biodev.obs-vlfr.fr
Adresse postale
Laboratoire de Biologie du Développement e Villefranche sur mer
UMR7009 CNRS/UPMC
Observatoire Océanologique
Quai de la Darse, 06234 Villefranche-sur-Mer Cedex, France

Contact communication
Khamla Mohamed
04 93 76 37 73
Contact administratif
Gomez Anne-Marie
+33 (0)4 93 76 3770


Effectifs
Enseignants-chercheurs :
1

Chercheurs :
14

Personnels d'appui à la recherche :
14

Post-doctorants :
3

Doctorants :
6

LBDV Laboratoire de Biologie du Développement de Villefranche sur mer - 18/04/14